Header

CEMYSS

Cosmochemical Exploration of the first two million years of the Solar system

Responsable PI Marc Chaussidon

L’objectif de ce projet est de faire des progrès importants dans la compréhension de l’histoire précoce du système solaire grâce au développe- ment de mesures isotopiques en haute précision par sonde ionique. Le projet est focalisé sur l’étude des variations des compositions isotopiques de O et Mg et des concentrations des isotopes radioactifs à courte période (radioactivités éteintes) tels que 26>Al (T1/2 =0,73 Ma) et 10Be (T1/2 =1,36 Ma) et sur la recherche de nouvelles radioactivités éteintes à très courte période, dans la ligne de 41Ca (T1/2 =0,41 Ma) et 7Be (T1/2 =53 jours) telles que par exemple 14C (T1/2 =5730 ans) ... Les trois questions (i) quelle est l’origine et la distribution des radioactivités éteintes qui étaient présentes dans le disque d’accrétion ? (ii) comment et dans quelles proportions le rayonnement émis Soleil jeune a t’il pu modifier la composition et l’évolution du gaz et des grains du disque ? (iii) quand, comment et où se sont formées et détruites les premières planètes dans le disque ? Ces trois question sont évidemment reliées entre elles et ne peuvent pas être étudiées indé- pendamment, ni être étudiées sans prendre en compte tous les progrès récents faits en astrophy- siques sur l’observation (et la modélisation) des étoiles jeunes et de leurs disques d’accrétion.

Le projet ERC CEMYSS est financé sur 5 ans (2009-2013) à hauteur de 1,27 M€ qui se répar- tissent en 390k€ de personnel permanent, 398 k€ de personnel non permanent (correspondant à 5 ans de bourse de thèse et 5 ans de bourse de post-doc), 250k€ d’équipement, 32k€ de missions et 200k€ de préciput CRPG. Les stages post-doc- toraux financés jusqu’à présent sont ceux de de Ming Chang Liu de juillet 2010 à juillet 2011(thèse à UCLA, 1er post-doc à Carnegie, actuellement chercheur à l’Institut d’astronomie et d’astrophy- sique de Taipei) et de Ritesh Mishra (thèse au PRL d’Ahmedabad) depuis le printemps 2010. La thèse de Tu Han Luu (co-encadrée avec Jean Louis Birck IPGP) est financée par CEMYSS et a commencé en novembre 2009.